La rentrée s’approche à grand pas et vous ne savez toujours pas où loger pour passer votre année universitaire ? Eh bien, il n’est pas toujours évident de trouver un bon logement social pour étudiant dans la ville de Paris. Les prix sur le marché, le dossier à constituer ou encore l’etat des lieux paris, de nombreux éléments sont à prendre en considération pour en trouver rapidement dans les meilleurs conditions. Pour vous aider, vous pouvez toujours faire appel à un expert des états des lieux pour vous faciliter la tache. Voici nos meilleurs conseils pour vous guider dans vos recherches.

Se renseigner sur les prix pratiqués

Avant de procéder à vos recherches de logement, il est primordial de prendre connaissance des prix pratiqués dans la ville concernée. Connaitre les prix du marché va vous permettre de définir un budget pour chaque mois.

Le budget doit tenir en compte des évolutions du marché immobilier, incluant le loyer et les charges diverses : facture d’eau, d’électricité ou d’internet.

Certaines aides financières sont attribuées aux étudiants, sous des conditions d’éligibilité spécifiques. Il est également possible de bénéficier de tarifs préférentiels pour les transports publics selon la ville. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des autorités concernées pour davantage d’informations.

 

L’etat des lieux paris : Tout vérifier dans les moindres détails

L’état des lieux est chose indispensable pour éviter toute forme de litiges entre le bailleur et le locataire. Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez faire appel à Protexo Paris, un professionnel chevronné en etat des lieux paris.

Afin de réaliser votre etat des lieux paris en bonne et due forme :

 

Tout vérifier de A à Z

Avant la signature du contrat de location, les locataires doivent vérifier l’état du logement en général pour éviter toutes forme de litige lors de la restitution des clés :

  • Les revêtements, les moquettes et les placards ;
  • Les compteurs d’eau et d’électricité ;
  • Les équipements et les appareils électriques : interrupteurs, plaques de cuisson, prises électriques, chauffe-eau ;
  • La plomberie, etc.

 

Notifier toutes les dégradations

Chaque moindre détail est à notifier sur le document avant de signer le contrat de bail. Certains propriétaires sans scrupules pourraient vous facturer certains travaux à la sortie du logement. Toutes éventuelles dégradations relevées doivent être notifiées.

Il est à préciser que l’absence d’état des lieux implique que le locataire a reçu les locaux en bon état de réparations locatives. Ce dernier est alors tenu de restituer le logement tel qu’à l’entrée du logement.

Selon la loi, un délai de 10 jours après inspection est accordé à tout locataire en cas de détails non notifiés lors de l’état des lieux. Au-delà de ce délai, l’ajout de certaines dégradations non constatées n’est plus possible.

 

Constituer un dossier

Vous pouvez déjà vous renseigner et constituer les documents nécessaires pour pouvoir signer un bail. N’attendez pas d’avoir trouvé le logement idéal pour monter votre dossier, pour assure un gain de temps énorme. 

Pièces d’identité, justificatif de domicile ou autres documents requis…rassemblez tout en amont pour pouvoir étudier toutes les offres sereinement par la suite.

L’idéal est de trouver un joli studio pour une personne. Mais pour faire quelques économies, n’écartez pas la possibilité de prendre une colocation. Veillez à bien sélectionner le colocataire idéal et la cohabitation se passera pour le mieux.

 

Conclusion

La recherche d’un logement à Paris devient aujourd’hui un véritable challenge à relever pour tous les nouveaux étudiants. L’opération exige du temps et encore plus d’énergie. Toutefois, il est déconseillé d’accepter n’importe quoi.

Un logement en bon état est le minimum essentiel pour pouvoir passer votre année universitaire en toute tranquillité. Certains bailleurs demandent des cautions avec 4 mois de loyers, chose à surtout éviter !